fbpx

Face à certaines situations du quotidien, un adolescent peut se sentir démuni. Des émotions négatives telles que l’angoisse, l’anxiété, la peur paralysante, le stress chronique, peuvent survenir.

Ces émotions sont provoquées par une prise de conscience par l’adolescent qu’il appartient à un monde complexe qui le dépasse.
Il ne possède pas encore et n’a parfois même pas idée de l’existence d’outils à utiliser ou d’habiletés à acquérir, pour l’aider à surmonter des épreuves telles que l’injustice, la violence aveugle, l’inconnu quel qu’il soit …
Mais aussi, la séparation, la mort, les tensions familiales, les catastrophes naturelles relayées à outrance par les médias (etc.), éléments déstabilisants pour la construction du jeune adulte en devenir.

Pratiquer la méditation pleine conscience avec votre adolescent vous aidera à surmonter ces sentiments négatifs.

La méditation vous permettra de développer trois qualités :

  • Le courage,
  • La compassion,
  • La confiance.

Ce qui suit est tiré du livre d’Eline Snel : « Respirez : La méditation pour les parents et les adolescents »

Eline Snel est aussi très connue pour son livre « Calme et attentif comme une grenouille » , destiné aux plus jeunes enfants. Sa méthode est déjà appliquée par de nombreux enseignants.

Le courage

Il faut du courage pour regarder en face des situations difficiles et des émotions pénibles … et accepter que nous ne sommes pas des parents parfaits.
Ce courage nous permet de percevoir sans juger, d’examiner nos émotions et ce qu’elles provoquent au niveau de notre corps, puis d’accepter ces émotions.

Pour votre ado aussi, il n’est pas facile d’éprouver, d’explorer et de tolérer les sensations corporelles, d’où l’importance de pratiquer la méditation avec lui.
Un ado ignore la signification d’un signal d’alarme donné par son corps, alors que quelques minutes d’attention consciente suffisent pour prendre soin de soi.

Il faut du courage pour :

  • supporter les émotions pénibles sans se mettre à crier,
  • s’interroger sur son propre comportement,
  • respecter les sentiments de votre ado, communiquer sincèrement et affirmer des limites claires,
  • ne pas seulement interdire, mais stimuler la prise de conscience,
  • supporter les récriminations quand vous établissez des limites.

La compassion

En éducation, la compassion est l’art de garder un équilibre entre l’ouverture d’esprit et l’ouverture du cœur, afin de réagir avec sagesse à ce qui importe à son enfant et à soi-même.

En vous entrainant à modifier votre regard sur vous-même, à tolérer vos émotions, vos imperfections et celles des autres, vous constaterez que votre enfant suivra votre exemple.
Vous ne pouvez pas traiter votre ado avec respect si vous êtes submergé par la honte et la culpabilité, par rapport à vos réactions trop tranchées, voire agressives ou indifférentes envers lui.

Quand vous vous exercez à écouter, vous vous rendez compte que vos réactions sont rapides et changeantes.

Parfois, la communication se bloque, aboutissant à une dispute, par exemple sur l’utilisation des technologies numériques.

Si vous pouvez attendre que la tension s’apaise, la réponse adéquate pourra venir.
La plupart des réactions agressives sont des réponses au sentiment d’être menacé. C’est  » lui contre moi  » . L’agressivité conduit finalement à davantage d’agressivité et de résistances de la part de votre enfant.

La méditation pleine conscience vous donne le courage de naviguer malgré l’orage, ou de rester à quai jusqu’à ce que la mer soit calme.

Une communication sincère est importante non seulement pour l’instant présent, mais elle constitue aussi une base solide pour l’aptitude à communiquer que votre adolescent va développer.

En parlant l’un avec l’autre de façon respectueuse et honnête et non  » face à face  » , vous prenez votre ado au sérieux et mettez provisoirement entre parenthèses vos  » réponses toutes faites  » .
Vous n’êtes pas  » celui qui sait toujours mieux  » . Demandez-vous si vos paroles aident ou blessent, et soyez prêt à écouter ce que vous préfèreriez ne pas entendre.

Votre ado a besoin de vous comme caisse de résonance pour pouvoir s’opposer, pour sentir la valeur et l’effet de ses propres vérités.

La confiance en soi de votre ado se développera grâce à votre compassion :

  • il pourra discuter avec vous et vous remettre en question,
  • il pourra exposer ses propres vérités et faire des choix différents de ceux que vous feriez,
  • il pourra être  » lui-même » .
  • il n’aura pas le sentiment de devoir grandir seulement en fonction des valeurs et des normes des adultes qui l’entourent.

La confiance

La confiance est le sentiment fondamental de sécurité fondé sur l’idée que les choses finiront par s’arranger, même si pour le moment ce n’est pas le cas.

Il vous faut accepter vos divergences, sans chercher à les éliminer. Parfois, votre ado refuse de vous aider ou d’être aimable, de vous rendre service sans rien recevoir en échange.

Il faut lâcher le contrôle total et permanent, sans pour autant abandonner le désir d’amélioration. Ainsi, vous pouvez gérer plus facilement les aléas du quotidien.

Votre enfant a besoin de temps pour grandir.
La patience n’est pas une question d’horloge, mais de moment adéquat pour parler d’une problématique.

Votre ado a besoin de votre patience et de votre confiance. Quand l’éducation est achevée, la recherche de sa véritable identité se poursuit. Vous avez la noble tâche d’accompagner ce processus, en faisant preuve de patience, de confiance et de lâcher-prise, tout en vous gardant de toujours tout résoudre.

L’éducation est un savoureux mélange de modération, d’indulgence et de fermeté.

La méditation pleine conscience aide à être présent, non pas en recherchant le bonheur, mais simplement en l’éprouvant, à chaque moment, là où il se trouve.
Le bonheur consiste en petits moments d’une grande simplicité durant lesquels on éprouve ce qui est essentiel.

Bien sûr, il ne dure pas, mais précisément pour cette raison, il importe de le vivre au moment où il se présente. C’est bien plus souvent que nous ne le pensons.

La méditation à la maison

Certains vous diront que la méditation pleine conscience, ou  » mindfulness » est juste une mode.
Mais je vois les choses autrement …

Quand mon ado s’est retrouvé vers ses treize ans, en grande difficulté et paralysé par l’angoisse, je n’ai pas cherché à suivre la mode.
Pourquoi ?

Je ne suis pas vraiment une  » fashion addict  » , et il devenait urgent pour sa santé que mon enfant retrouve le sommeil et l’appétit. L’équilibre familial était également menacé, il nous fallait prendre les choses en main ensemble, parents et enfants.
C’est donc son père qui l’a  » pris en charge  » en méditant avec lui.

Je les ai rejoint à l’aide des exercices audio proposés dans le CD accompagnant le livre d’Eline Snel :  » Respirez : La méditation pour les parents et les adolescents  »
Je vous raconte cela dans un prochain article.

Et vous, vous arrive-t-il de méditer, seul ou avec votre enfant, ou avez-vous envie de vous lancer ?
N’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires ci-dessous.

Crédits photographiques : Paulo Sérgio de Oliveira Rosa.

Commander le livre « Respirez : La méditation pour les parents et les adolescents »

Respirez : la méditation pour les ados et leurs parents (Broché)


By (author):  Eline Snel

Neuf: EUR 24,87 EUR En stock
Used from: EUR 24,87 En stock
buy now

Partages

Pin It on Pinterest

Partages
%d blogueurs aiment cette page :