Bien être et apprentissage d’un enfant

Crédits photo : Svk­lim­kin

Cette inter­view de David Bau­doin a été réa­li­sée par Anne Siret, avec qui je suis par­te­naire du blog Parents Ados Epa­nouis, dans le cadre de son tra­vail sur “Contri­bu­tion au bien-être des enfants du monde”. L’ob­jec­tif de David Bau­doin, un for­ma­teur et ani­ma­teur pas comme les autres, créa­teur de la socié­té BABILOSAPIENS, est de conju­guer bien être et appren­tis­sage pour les enfants.

Cer­tains enfants ren­contrent des sou­cis dans le sys­tème sco­laire clas­sique. David aborde les choses de manière déca­lée, en s’a­dap­tant aux dif­fi­cul­tés de l’en­fant, par exemple la dyslexie.

L’interview de David Baudoin en vidéo

Bien-être des enfants du Monde – Inter­view de David Bau­doin par Anne Siret – © Anne Siret

Initiation informatique et bien-être

Par l’i­ni­tia­tion à l’infor­ma­tique, David Bau­doin cherche ce qu’il peut appor­ter aux enfants. Le but n’est pas de leur apprendre un nou­veau lan­gage, mais d’a­bor­der la logique (infor­ma­tique). L’in­for­ma­tique est vrai­ment un moyen d’a­bor­der la logique de manière très car­rée. mais aus­si de manière ludique.

Les sites (gra­tuits) uti­li­sés per­mettent d’a­bor­der l’in­for­ma­tique et le code de manière ludique : avec de la créa­ti­vi­té, de l’i­ma­gi­na­tion. Les enfants créent des jeux, des petites his­toires inter­ac­tives. Les enfants accrochent à fond, les ados aus­si.

Soutien scolaire et apprentissage

Par le sou­tien sco­laire, il s’a­git de faire prendre conscience aux enfants qu’il y a dif­fé­rentes manières de mémo­ri­ser les choses (voir l’ar­ticle “Don­nez toutes ses chances à votre enfant dans ses appren­tis­sages”), mais aus­si dif­fé­rents types de mémoire (voir article “Quelle est la mémoire domi­nante de votre enfant”).

Par exemple, pour apprendre une leçon, on peut uti­li­ser des “mind map” ou cartes men­tales, des petits des­sins, repé­rer les points impor­tants de la leçon.

Il s’a­git aus­si, tout en sui­vant le pro­gramme offi­ciel, de trou­ver le petit truc qui va per­mettre à l’en­fant de com­prendre, de s’ap­pro­prier les connais­sances. Cette approche indi­vi­duelle n’est pas pos­sible dans une classe de 30 enfants (ou plus).

Pour se moti­ver, l’en­fant doit com­prendre pour­quoi il apprend cela, com­ment cette connais­sance peut être reliée à une autre dans une autre matière. Il déve­lop­pe­ra alors le goût d’ap­prendre et de se perfectionner.

L’a­dulte est aus­si un sou­tien psy­cho­lo­gique. Il n’est pas là seule­ment “pour que l’en­fant obtienne 15 en fran­çais”, ou “pro­gresse d’un ou deux points dans sa moyenne”, car l’im­por­tant est qu’il soit bien dans ses bottes.

Bienvenue sur Adolescence Positive !

Photo de Carole Levy

Vous êtes parent, édu­ca­teur ou ani­ma­teur. Vous vous inté­res­sez par­ti­cu­liè­re­ment à la période de l’a­do­les­cence… Vous êtes au bon endroit !

Je m’ap­pelle Carole Levy et je par­tage avec vous mes appren­tis­sages, mes expé­riences et mes connais­sances.

Pour savoir pour­quoi et com­ment, je vous l’ex­plique dans “A pro­pos.”

Articles qui questionnent

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest