Bien être et apprentissage d’un enfant

Crédits photo : Svk­lim­kin

Cette inter­view de David Bau­doin a été réa­li­sée par Anne Siret, avec qui je suis par­te­naire du blog Parents Ados Epa­nouis, dans le cadre de son tra­vail sur “Contri­bu­tion au bien-être des enfants du monde”. L’ob­jec­tif de David Bau­doin, un for­ma­teur et ani­ma­teur pas comme les autres, créa­teur de la socié­té BABILOSAPIENS, est de conju­guer bien être et appren­tis­sage pour les enfants.

Cer­tains enfants ren­contrent des sou­cis dans le sys­tème sco­laire clas­sique. David aborde les choses de manière déca­lée, en s’a­dap­tant aux dif­fi­cul­tés de l’en­fant, par exemple la dyslexie.

L’interview de David Baudoin en vidéo

Bien-être des enfants du Monde – Inter­view de David Bau­doin par Anne Siret – © Anne Siret

Initiation informatique et bien-être

Par l’i­ni­tia­tion à l’infor­ma­tique, David Bau­doin cherche ce qu’il peut appor­ter aux enfants. Le but n’est pas de leur apprendre un nou­veau lan­gage, mais d’a­bor­der la logique (infor­ma­tique). L’in­for­ma­tique est vrai­ment un moyen d’a­bor­der la logique de manière très car­rée. mais aus­si de manière ludique.

Les sites (gra­tuits) uti­li­sés per­mettent d’a­bor­der l’in­for­ma­tique et le code de manière ludique : avec de la créa­ti­vi­té, de l’i­ma­gi­na­tion. Les enfants créent des jeux, des petites his­toires inter­ac­tives. Les enfants accrochent à fond, les ados aus­si.

Soutien scolaire et apprentissage

Par le sou­tien sco­laire, il s’a­git de faire prendre conscience aux enfants qu’il y a dif­fé­rentes manières de mémo­ri­ser les choses (voir l’ar­ticle “Don­nez toutes ses chances à votre enfant dans ses appren­tis­sages”), mais aus­si dif­fé­rents types de mémoire (voir article “Quelle est la mémoire domi­nante de votre enfant”).

Par exemple, pour apprendre une leçon, on peut uti­li­ser des “mind map” ou cartes men­tales, des petits des­sins, repé­rer les points impor­tants de la leçon.

Il s’a­git aus­si, tout en sui­vant le pro­gramme offi­ciel, de trou­ver le petit truc qui va per­mettre à l’en­fant de com­prendre, de s’ap­pro­prier les connais­sances. Cette approche indi­vi­duelle n’est pas pos­sible dans une classe de 30 enfants (ou plus).

Pour se moti­ver, l’en­fant doit com­prendre pour­quoi il apprend cela, com­ment cette connais­sance peut être reliée à une autre dans une autre matière. Il déve­lop­pe­ra alors le goût d’ap­prendre et de se perfectionner.

L’a­dulte est aus­si un sou­tien psy­cho­lo­gique. Il n’est pas là seule­ment “pour que l’en­fant obtienne 15 en fran­çais”, ou “pro­gresse d’un ou deux points dans sa moyenne”, car l’im­por­tant est qu’il soit bien dans ses bottes.

Bienvenue sur Adolescence Positive !

Photo de Carole Levy

Vous êtes parent, édu­ca­teur ou ani­ma­teur. Vous vous inté­res­sez par­ti­cu­liè­re­ment à la période de l’a­do­les­cence… Vous êtes au bon endroit !

Je m’ap­pelle Carole Levy et je par­tage avec vous mes appren­tis­sages, mes expé­riences et mes connais­sances.

Pour savoir pour­quoi et com­ment, je vous l’ex­plique dans “A pro­pos.”

Articles qui questionnent

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest