Quelle est la mémoire dominante de votre enfant : le test

Les trois types de mémoire

  • La mémoire visuelle : on retient les infor­ma­tions à l’aide de la vue.
  • La mémoire audi­tive : on retient les infor­ma­tions à l’aide de l’ouïe.
  • Mémoire kines­thé­sique : on retient les infor­ma­tions en étant en mouvement.

Si votre enfant connait son type de mémoire domi­nante, il pour­ra plus faci­le­ment adap­ter sa méthode d’ap­pren­tis­sage, faire des pro­grès signi­fi­ca­tifs, et prendre confiance en ses capa­ci­tés d’apprentissage.

La mémoire visuelle : “mémoire V”

Quand votre enfant cherche à apprendre, il se construit des images ou un film. Il fait vivre ces images dans sa tête.  Il peut aus­si visua­li­ser la page où il a écrit sa leçon.

Pour une leçon d’his­toire par exemple, il retien­dra les dates impor­tantes de la pre­mière guerre mon­diale, en se repré­sen­tant une frise chro­no­lo­gique illus­trée avec soin par ses propres images, choi­sies dans son ima­gi­naire ou dans le manuel scolaire.

La com­pré­hen­sion d’un sujet est faite dans son ensemble, de façon glo­bale, comme une “pho­to­gra­phie” . L’a­na­lyse n’est pas for­cé­ment éla­bo­rée dans l’ordre, mais par regrou­pe­ments visuels marquants.

La mémoire auditive : “mémoire A”

Pour apprendre, votre enfant se raconte une his­toire, et relit ses notes à haute voix. Il peut aus­si se rap­pe­ler la voix de son pro­fes­seur pen­dant le cours.

Il a besoin d’en­tendre ou de se sou­ve­nir de sons. Pour un cours de Sciences et Vie de la Terre (SVT) par exemple, il mémo­ri­se­ra les étapes du cycle de l’eau en se racon­tant une his­toire à voix haute.

La com­pré­hen­sion d’un sujet est faite dans l’ordre, et point par point.

La mémoire kinesthésique : “mémoire K”

Votre enfant res­sent le besoin d’asso­cier des émo­tions aux mots, des sen­sa­tions qu’il doit lier à des mou­ve­ments. Il a besoin de bou­ger ou de “vivre” phy­si­que­ment ce qu’il apprend.

Il réécrit ses notes. Il pour­ra aus­si se rap­pe­ler des cir­cons­tances dans les­quelles il a enten­du le cours. Son cahier était tom­bé par terre, il avait chan­gé la car­touche de son sty­lo encre pen­dant le cours d’es­pa­gnol sur les couleurs.

Votre enfant res­sent le besoin de recher­cher les sen­sa­tions éprou­vées pen­dant le cours pour retrou­ver le fil de sa mémoire.

Il peut aus­si se mettre dans la peau des per­son­nages dont il parle. Cela est simple quand il s’a­git de la révo­lu­tion fran­çaise, un peu moins quand il s’a­git de concepts de sciences éco­no­miques et sociales.

Déterminer la mémoire dominante de votre enfant

Test sur la mémoire dominante de votre enfant

Voi­ci une liste de vingt-et-une ques­tions à poser à votre enfant, pour déter­mi­ner sa mémoire domi­nante. A la fin de cet article, vous pour­rez télé­char­ger une ver­sion impri­mable de ce ques­tion­naire.

Répondre par “Oui” ou par “Non” :

  • Avec un ban­deau sur les yeux, je sais faci­le­ment recon­naitre les objets (mémoire K).
  • Il m’ar­rive sou­vent de par­ler seul (mémoire A).
  • J’ai ten­dance à sai­sir le bras des gens avec qui je parle (mémoire K).
  • J’ap­prends faci­le­ment les paroles des chan­sons quelle que soit la langue (mémoire A).
  • J’ap­prends faci­le­ment à par­tir des pho­to­gra­phies et des des­sins (mémoire V).
  • J’aime écou­ter des émis­sions de radio (mémoire A).
  • J’aime les tra­vaux manuels, construire des choses (mémoire K).
  • Je cherche à haute voix la solu­tion à un pro­blème mathé­ma­tique (mémoire A).
  • Je tiens un jour­nal intime (mémoire V).
  • Je pré­fère en par­ler à mes amis (mémoire A).
  • Je m’ex­prime beau­coup par gestes (mémoire K).
  • Je parle à mon chien ou à mon chat (mémoire A).
  • Je pré­fère lire les consignes que les écou­ter (mémoire V).
  • Je pré­fère voir mes amis à l’ex­té­rieur que de dis­cu­ter avec eux sur des réseaux sociaux ou sur mon télé­phone por­table (mémoire K).
  • Je révise un contrôle en fai­sant des “fiches résu­mé” (mémoire V).
  • On me dit sou­vent que je parle trop (mémoire A).
  • Pour me sou­ve­nir du nom de quel­qu’un, je revois son visage (mémoire V).
  • Pour bien apprendre mes leçons, je dois les répé­ter plu­sieurs fois à l’o­ral (mémoire A).
  • Quand il y a de la musique, je ne peux pas m’empêcher de battre la mesure (mémoire K).
  • Je pré­fère regar­der la télé­vi­sion plu­tôt que de lire une Bande Des­si­née (mémoire V).
  • J’ap­prends mieux mes leçons en bou­geant (mémoire K).

Les résultats du test sur la mémoire dominante de votre enfant

Faites le total des ques­tions pour les­quelles votre enfant a répon­du “Oui” , pour cha­cun des trois types de mémoire.

  • Score mémoire audi­tive (A) = …
  • Score mémoire visuelle (V) = …
  • Score mémoire kines­thé­sique (K) = …

Connaitre son type de mémoire domi­nante va per­mettre à votre enfant, et tout par­ti­cu­liè­re­ment à votre ado­les­cent, qui devient auto­nome dans son appren­tis­sage, de com­prendre son mode de fonc­tion­ne­ment.

Il ces­se­ra de se sen­tir “bizarre” s’il res­sent le besoin de faire les cents pas dans sa chambre pour apprendre ses leçons.
Il hési­te­ra moins à par­ler à haute voix pour révi­ser ses contrôles, si cela ne dérange pas son entou­rage bien sûr.
Il aura ten­dance à uti­li­ser faci­le­ment son cahier de brouillon pour faire des réca­pi­tu­la­tifs du cours d’électricité.

Enrichir sa mémoire

Sachant cela, votre enfant pour­ra enri­chir sa mémoire ou la modi­fier selon ses besoins.

La mémoire visuelle favo­rise la vue d’en­semble, et de ce fait cer­tains détails risquent d’être négli­gés. Relire à haute voix ses fiches résu­mé per­met de faire appa­raitre les détails qui ont leur importance.

A l’in­verse, la mémoire audi­tive favo­rise l’ordre et le détail, au détri­ment de la vue glo­bale. Reprendre le cours sous forme de sché­ma per­met­tra de relier les étapes du cours de mathé­ma­tiques entre elles, de “pho­to­gra­phier” leurs interactions.

Pour une mémoire kines­thé­sique, qui ne pour­ra pas être uti­li­sée en tous lieux et en toutes cir­cons­tances, la solu­tion peut être de s’en­trai­ner à écrire sous forme télé­gra­phique, d’asso­cier des images à ses mou­ve­ments.

Test sur vous-même

Je me suis amu­sée à faire le test sur moi-même, sur la base de mes sou­ve­nirs d’a­do­les­cente.

Je me croyais essen­tiel­le­ment “Visuelle” , mes résul­tats ont été inat­ten­dus :

  • Score mémoire Visuelle = 7
  • Score mémoire Audi­tive = 6
  • Score mémoire kines­thé­sique = 2

Sources uti­li­sées pour rédi­ger cet article :

Bienvenue sur Adolescence Positive !

Photo de Carole Levy

Vous êtes parent, édu­ca­teur ou ani­ma­teur. Vous vous inté­res­sez par­ti­cu­liè­re­ment à la période de l’a­do­les­cence… Vous êtes au bon endroit !

Je m’ap­pelle Carole Levy et je par­tage avec vous mes appren­tis­sages, mes expé­riences et mes connais­sances.

Pour savoir pour­quoi et com­ment, je vous l’ex­plique dans “A pro­pos.”

Articles qui questionnent

2 Commentaires 

  1. Cécile Alvarez

    Bonjour
    Je suis ins­crite sur votre blog depuis long­temps mais je n ai jamais pris le temps de navi­guer et échan­ger avec mes enfants..
    Votre blog est fabu­leu­se­ment riche d’enseignement..
    J adore…actuellement en vacances, je vais me régaler !!
    Je vais prendre le temps de par­ta­ger cette mine d or…
    En lisant on se dit qu on a raté des trucs…mais qu on peut encore faire plein de choses…

    Répondre
    • Carole Levy

      Bon­jour Cécile,

      Je vous remer­cie pour votre “fidé­li­té” et votre retour positif.
      Par­ta­gez bien sûr, mais n’ayez pas le sen­ti­ment d’a­voir “raté des trucs”, car nous fai­sons tous au mieux, beau­coup de para­mètres entrent en compte.
      Et l’im­por­tant est de savoir, comme vous le sou­li­gnez, qu’à tout moment on peut agir.
      Bonnes vacances.
      Carole.

      Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest