Quelle est la mémoire dominante de votre enfant : le test

Les trois types de mémoire

  • La mémoire visuelle : on retient les infor­ma­tions à l’aide de la vue.
  • La mémoire audi­tive : on retient les infor­ma­tions à l’aide de l’ouïe.
  • Mémoire kines­thé­sique : on retient les infor­ma­tions en étant en mouvement.

Si votre enfant connait son type de mémoire domi­nante, il pour­ra plus faci­le­ment adap­ter sa méthode d’ap­pren­tis­sage, faire des pro­grès signi­fi­ca­tifs, et prendre confiance en ses capa­ci­tés d’apprentissage.

La mémoire visuelle : “mémoire V”

Quand votre enfant cherche à apprendre, il se construit des images ou un film. Il fait vivre ces images dans sa tête.  Il peut aus­si visua­li­ser la page où il a écrit sa leçon.

Pour une leçon d’his­toire par exemple, il retien­dra les dates impor­tantes de la pre­mière guerre mon­diale, en se repré­sen­tant une frise chro­no­lo­gique illus­trée avec soin par ses propres images, choi­sies dans son ima­gi­naire ou dans le manuel scolaire.

La com­pré­hen­sion d’un sujet est faite dans son ensemble, de façon glo­bale, comme une “pho­to­gra­phie” . L’a­na­lyse n’est pas for­cé­ment éla­bo­rée dans l’ordre, mais par regrou­pe­ments visuels marquants.

La mémoire auditive : “mémoire A”

Pour apprendre, votre enfant se raconte une his­toire, et relit ses notes à haute voix. Il peut aus­si se rap­pe­ler la voix de son pro­fes­seur pen­dant le cours.

Il a besoin d’en­tendre ou de se sou­ve­nir de sons. Pour un cours de Sciences et Vie de la Terre (SVT) par exemple, il mémo­ri­se­ra les étapes du cycle de l’eau en se racon­tant une his­toire à voix haute.

La com­pré­hen­sion d’un sujet est faite dans l’ordre, et point par point.

La mémoire kinesthésique : “mémoire K”

Votre enfant res­sent le besoin d’asso­cier des émo­tions aux mots, des sen­sa­tions qu’il doit lier à des mou­ve­ments. Il a besoin de bou­ger ou de “vivre” phy­si­que­ment ce qu’il apprend.

Il réécrit ses notes. Il pour­ra aus­si se rap­pe­ler des cir­cons­tances dans les­quelles il a enten­du le cours. Son cahier était tom­bé par terre, il avait chan­gé la car­touche de son sty­lo encre pen­dant le cours d’es­pa­gnol sur les couleurs.

Votre enfant res­sent le besoin de recher­cher les sen­sa­tions éprou­vées pen­dant le cours pour retrou­ver le fil de sa mémoire.

Il peut aus­si se mettre dans la peau des per­son­nages dont il parle. Cela est simple quand il s’a­git de la révo­lu­tion fran­çaise, un peu moins quand il s’a­git de concepts de sciences éco­no­miques et sociales.

Déterminer la mémoire dominante de votre enfant

Test sur la mémoire dominante de votre enfant

Voi­ci une liste de vingt-et-une ques­tions à poser à votre enfant, pour déter­mi­ner sa mémoire domi­nante. A la fin de cet article, vous pour­rez télé­char­ger une ver­sion impri­mable de ce ques­tion­naire.

Répondre par “Oui” ou par “Non” :

  • Avec un ban­deau sur les yeux, je sais faci­le­ment recon­naitre les objets (mémoire K).
  • Il m’ar­rive sou­vent de par­ler seul (mémoire A).
  • J’ai ten­dance à sai­sir le bras des gens avec qui je parle (mémoire K).
  • J’ap­prends faci­le­ment les paroles des chan­sons quelle que soit la langue (mémoire A).
  • J’ap­prends faci­le­ment à par­tir des pho­to­gra­phies et des des­sins (mémoire V).
  • J’aime écou­ter des émis­sions de radio (mémoire A).
  • J’aime les tra­vaux manuels, construire des choses (mémoire K).
  • Je cherche à haute voix la solu­tion à un pro­blème mathé­ma­tique (mémoire A).
  • Je tiens un jour­nal intime (mémoire V).
  • Je pré­fère en par­ler à mes amis (mémoire A).
  • Je m’ex­prime beau­coup par gestes (mémoire K).
  • Je parle à mon chien ou à mon chat (mémoire A).
  • Je pré­fère lire les consignes que les écou­ter (mémoire V).
  • Je pré­fère voir mes amis à l’ex­té­rieur que de dis­cu­ter avec eux sur des réseaux sociaux ou sur mon télé­phone por­table (mémoire K).
  • Je révise un contrôle en fai­sant des “fiches résu­mé” (mémoire V).
  • On me dit sou­vent que je parle trop (mémoire A).
  • Pour me sou­ve­nir du nom de quel­qu’un, je revois son visage (mémoire V).
  • Pour bien apprendre mes leçons, je dois les répé­ter plu­sieurs fois à l’o­ral (mémoire A).
  • Quand il y a de la musique, je ne peux pas m’empêcher de battre la mesure (mémoire K).
  • Je pré­fère regar­der la télé­vi­sion plu­tôt que de lire une Bande Des­si­née (mémoire V).
  • J’ap­prends mieux mes leçons en bou­geant (mémoire K).

Les résultats du test sur la mémoire dominante de votre enfant

Faites le total des ques­tions pour les­quelles votre enfant a répon­du “Oui” , pour cha­cun des trois types de mémoire.

  • Score mémoire audi­tive (A) = …
  • Score mémoire visuelle (V) = …
  • Score mémoire kines­thé­sique (K) = …

Connaitre son type de mémoire domi­nante va per­mettre à votre enfant, et tout par­ti­cu­liè­re­ment à votre ado­les­cent, qui devient auto­nome dans son appren­tis­sage, de com­prendre son mode de fonc­tion­ne­ment.

Il ces­se­ra de se sen­tir “bizarre” s’il res­sent le besoin de faire les cents pas dans sa chambre pour apprendre ses leçons.
Il hési­te­ra moins à par­ler à haute voix pour révi­ser ses contrôles, si cela ne dérange pas son entou­rage bien sûr.
Il aura ten­dance à uti­li­ser faci­le­ment son cahier de brouillon pour faire des réca­pi­tu­la­tifs du cours d’électricité.

Enrichir sa mémoire

Sachant cela, votre enfant pour­ra enri­chir sa mémoire ou la modi­fier selon ses besoins.

La mémoire visuelle favo­rise la vue d’en­semble, et de ce fait cer­tains détails risquent d’être négli­gés. Relire à haute voix ses fiches résu­mé per­met de faire appa­raitre les détails qui ont leur importance.

A l’in­verse, la mémoire audi­tive favo­rise l’ordre et le détail, au détri­ment de la vue glo­bale. Reprendre le cours sous forme de sché­ma per­met­tra de relier les étapes du cours de mathé­ma­tiques entre elles, de “pho­to­gra­phier” leurs interactions.

Pour une mémoire kines­thé­sique, qui ne pour­ra pas être uti­li­sée en tous lieux et en toutes cir­cons­tances, la solu­tion peut être de s’en­trai­ner à écrire sous forme télé­gra­phique, d’asso­cier des images à ses mou­ve­ments.

Test sur vous-même

Je me suis amu­sée à faire le test sur moi-même, sur la base de mes sou­ve­nirs d’a­do­les­cente.

Je me croyais essen­tiel­le­ment “Visuelle” , mes résul­tats ont été inat­ten­dus :

  • Score mémoire Visuelle = 7
  • Score mémoire Audi­tive = 6
  • Score mémoire kines­thé­sique = 2

Sources uti­li­sées pour rédi­ger cet article :

Bienvenue sur Adolescence Positive !

Photo de Carole Levy

Vous êtes parent, édu­ca­teur ou ani­ma­teur. Vous vous inté­res­sez par­ti­cu­liè­re­ment à la période de l’a­do­les­cence… Vous êtes au bon endroit !

Je m’ap­pelle Carole Levy et je par­tage avec vous mes appren­tis­sages, mes expé­riences et mes connais­sances.

Pour savoir pour­quoi et com­ment, je vous l’ex­plique dans “A pro­pos.”

Articles qui questionnent

2 Commentaires 

  1. Cécile Alvarez

    Bonjour
    Je suis ins­crite sur votre blog depuis long­temps mais je n ai jamais pris le temps de navi­guer et échan­ger avec mes enfants..
    Votre blog est fabu­leu­se­ment riche d’enseignement..
    J adore…actuellement en vacances, je vais me régaler !!
    Je vais prendre le temps de par­ta­ger cette mine d or…
    En lisant on se dit qu on a raté des trucs…mais qu on peut encore faire plein de choses…

    Répondre
    • Carole Levy

      Bon­jour Cécile,

      Je vous remer­cie pour votre “fidé­li­té” et votre retour positif.
      Par­ta­gez bien sûr, mais n’ayez pas le sen­ti­ment d’a­voir “raté des trucs”, car nous fai­sons tous au mieux, beau­coup de para­mètres entrent en compte.
      Et l’im­por­tant est de savoir, comme vous le sou­li­gnez, qu’à tout moment on peut agir.
      Bonnes vacances.
      Carole.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest