fbpx

Nous nous focalisons souvent sur les conflits, petits ou intenses, que nous avons avec nos ados.

Pourtant, notre enfant est admirable.

Prenons aussi le temps de nous attarder sur ce qu’ils font, leurs passions, les apprentissages qu’ils réussissent alors que cela ne les intéresse pas particulièrement, les poésies qu’ils créent pour le cours de français, les émotions diverses auxquelles ils doivent faire face sans comprendre pourquoi ils y sont soumis.

En ce jour anniversaire des quatorze ans de mon aîné, je partage avec vous ce poème qu’il a écrit pour son cours de versification.

Poème de mai 

Ah ! Souvenirs que je croyais disparus,

Dans ma tête resurgissent quand le froid fut ici

Nostalgie, ah oui ! Nostalgie, qui m’envahit…

Quand dans ces lieux je fus revenu

Alors tel un fuyard, je m ‘en vais retrouver

Ce bonheur éphémère et amer hors d’enfer

Sa vue, le fait d’y penser me sortent de misère ;

Tout en fermant les paupières, pour oublier…

 

Ou me rappeler, je ne sais pas ou plus, j’ai…

L’impression de m’être perdu loin de mon air ;

Paysage calme, sage, serein c’est Mai

 

Ca y est j’y suis ! Et à cet endroit je jouis,

De cet océan de jonquilles si jolies et

De pouvoir reposer en paix dans l’infini

 

G. B. – 2016

Partagez dans les commentaires ce que vous avez trouvé d’admirable chez votre ado aujourd’hui !

MERCI 😉

Crédits photographies : Fotografin

Partages

Pin It on Pinterest

Partages
%d blogueurs aiment cette page :