fbpx

Une chambre d’ado en bazar peut créer des tensions dans la relation parents-enfants. Le désordre, pour ne pas dire le chaos, règne dans la chambre de votre grand enfant. Cette chambre d’ado sale a le don de vous rendre (parfois) malade. Pourtant, c’est sa chambre, son sanctuaire, et vous vous trouvez face à un dilemme : «  intervenir et chercher comment faire ranger sa chambre à votre ado » ou « laisser faire » ?

Je vous propose d’explorer ensemble la problématique, et d’y remédier avec des astuces de communication et de rangement de chambre d’ado.

Cet article participe à l’évènement mensuel « Vers un monde meilleur  » , sur le thème du mois : « S’approprier et partager sa maison » , pour lequel chaque participant présente sa propre approche. Le thème du mois est proposé par Maïlys, du blog « Optimise mon espace«  , qui ouvre le bal avec son article « Vivre en couple, vivre en famille / famille recomposée : CO-Habitants ? » .

C’est « ma maison » versus c’est « ma chambre« 

femme-fachee« C’est ma maison et tant que tu y vis et que je paye tout, tu dois faire comme je veux  » .

Dire cela avec colère ne fait que rappeler à votre adolescent qu’il ne dispose pas de moyens financiers suffisants pour être autonome vis-à-vis de vous.

 

Rappelez-vous que :

  • Sa chambre est le premier endroit où il se sent « chez lui » . A l’adolescence, votre enfant ressent le besoin de se démarquer par rapport aux autres membres de la famille, et en particulier par rapport à ses parents. La chambre est le lieu idéal pour le faire, avec des posters de son choix aux murs, la manière d’organiser ses affaires, etc.
  • Il faut du temps à votre adolescent pour appréhender comment gérer l’espace dont il dispose, ce qui lui appartient, comment il veut aménager son environnement. Cet apprentissage demande du temps, et peut-être de l‘aide de votre part.
  • Le désordre dans la chambre de votre adolescent n’est pas une attaque personnelle à votre encontre.

Une chambre d’ado sale vous rend dingue

Votre adolescent vit une période de grands bouleversements physiques et psychologiques (voir article Comment réagir face aux émotions extrêmes de votre adolescent). Ce désordre intérieur intense peut se transposer dans sa façon de «  gérer  » sa chambre.

Voici un échange typique :

  • « Je veux que tu ranges ta chambre, cela me tape sur les nerfs. Cela fait dix fois que je te le demande » .
  • « Je n’ai pas le temps » .
  • « Tu vis chez moi donc tu fais ce que je te dis » .
  • « Pfff, je m’en fiche » .
    Claquement de porte.

Vous n’avez (presque) aucune garantie que votre adolescent range sa chambre. Vous êtes entrés en conflit avec lui car vous n’avez pas la même vision des choses, à savoir l’importance du rangement.

Votre adolescent établit ses propres échelles de valeurs pour se différencier des adultes : « C’est important pour vous, ce n’est pas important pour moi » .

Réfléchissez à ce qui vous dérange le plus

Nous sommes tous différents. Dans la même fratrie, des enfants élevés par des parents très stricts concernant l’ordre, vont à l’âge adulte soit reproduire le même système de valeurs, soit se sentir mieux dans un appartement « encombré » et ne pas accorder d’importance au rangement. Cela dépend de tellement de paramètres : le « caractère » , la « place dans la fratrie » , les «  évènements  » survenus pendant l’enfance, le conjoint, etc.

Donc, posez-vous d’abord cette question : « Que suis-je capable de supporter ? » .emoticon-reflechir

Certains parents supportent les vêtements qui trainent par terre à condition qu’ils soient propres. D’autres souhaitent que les vêtements soient dans les placards même s’ils sont posés en vrac, tandis que d’autres exigent que les vêtements soient pliés et rangés par couleur sur les étagères. Oui, c’est possible 😉

Je ne vous donnerai donc pas ici de liste exhaustive de ce qu’il faut «  tolérer » ou pas, puisque c’est à vous de le déterminer, et d’en parler avec votre adolescent, comme je vous l’explique dans la suite de cet article.

Cependant, il est évident qu’il faudra placer le seuil de tolérance là où l’hygiène la plus élémentaire est remise en cause, par exemple avec la nourriture moisie qui traine parfois. Une chambre d’ado sale, c’est différent d’une chambre mal rangée.
Parlez-lui des mauvaises odeurs et des risques de prolifération de charmantes bestioles telles que les cafards. Il suffit de taper « cafards dans la maison  » sur un moteur de recherche sur Internet pour lui montrer que c’est bien moins drôle que la série « Oggy et les cafards  » qu’il regardait quand il était plus jeune.

Cinq étapes pour résoudre vos problèmes ensemble

Première étape : Invitez votre adolescent à donner son point de vue

Parent : « Alors, cela t’es égal que ta chambre ne soit pas rangée ?« .
Adolescent : «  C’est ça, je ne suis pas un mordu de l’ordre. J’ai mon propre système, je sais où sont toutes mes affaires. Et puis, je suis censé mettre ça où ? Ma commode est pleine et mon placard aussi  » .

Vous voyez qu’en lui posant cette simple question, vous avez obtenu beaucoup d’informations.

Deuxième étape : Exprimez votre point de vue

Parent : «  Si je comprends bien, tu as besoin de plus de place et moi j’ai besoin de plus d’ordre : je n’aime pas voir ta chambre dans cet état« .
Adolescent : « Alors, ne regarde pas, ferme ma porte« .
Parent : « Le problème, c’est que l’odeur des pelures de banane et de ton sandwich au thon se répand dans toute la maison« .
Adolescent : « Je ne sens rien « .

Vous avez exprimé votre point de vue, et vous constatez qu’il ne le partage pas.

Troisième étape : Invitez votre ado à faire du « remue-méninges » avec vous

Parent : « Alors ce qui me casse les pieds ne t’ennuie pas du tout. Il doit y avoir une solution qui nous conviendrait à tous les deux « .
Adolescent : « Je ne sais pas ».
Parent : « Il faudrait y réfléchir à deux et explorer les possibilités. Je prends une feuille et un stylo. Peut-être que l’on va trouver de nouvelles idées !« .

Il y a bien une feuille et un stylo qui trainent quelque part, n’ayez pas peur, lancez-vous

Quatrième étape : Écrivez toutes les idées – sensées ou insensées – sans les évaluer

Adolescent : « Pince-toi le nez quand tu t’approches de ma chambre, procure-moi mon propre frigo« .
Parent : « N’apporte aucune nourriture dans ta chambre« .
Adolescent : « Installe plus de tablettes pour mettre mes affaires« .
Parent : «  Va voir au garage s’il y a des planches que tu pourrais utiliser. Fais de la place en donnant ce dont tu ne te sers plus« .
Adolescent : « Laisse-moi mettre mon équipement de sport dans ton placard « .

Bon, là, cela commence à ressembler à un échange fructueux, une nécessité pour résoudre votre problème de chambre d’ado sale

Cinquième étape : Passez en revue votre liste d’idées. Choisissez celles sur lesquelles vous vous entendez et décidez ensemble comment les réaliser

cubes-etapesParent : « Je ne veux pas devoir me pincer le nez chaque fois que je m’approche de ta chambre« .
Adolescent : « Alors je vais jeter ce qui sent fort dans la poubelle de la cuisine« .
Parent : « Cela m’aiderait beaucoup« .
Adolescent : « Moi cela m’aiderait si j’avais plus de place, dans ton placard par exemple« .
Parent : « Mon placard, impossible … Mais en ajoutant une tablette dans ta chambre et en se débarrassant de ce dont tu ne te sers plus, cela devrait te procurer beaucoup plus d’espace« .
Adolescent : « D’accord, mais je pourrais quand même avoir un placard supplémentaire ? « .
Parent : « On pourrait en chercher un ce week-end, si tu crois en avoir besoin « .
Adolescent : « J’en aurai besoin « .

Voilà, des solutions apparaissent, même s’il va vous falloir un peu d’huile de coude pour les réaliser 😉

Comment aider votre adolescent à s’organiser pour le rangement de sa chambre d’ado

Ne harcelez pas votre adolescent

Ne ramassez plus les affaires sales de votre adolescent pour les mettre dans la machine à laver, en maugréant « J’en ai marre de m’occuper de tes affaires sales !  » .

Pour l’aider à mettre en place des habitudes, il faut lui donner des raisons de le faire.
Si votre adolescent ne met pas ses vêtements dans le coffre à linge, il n’aura plus rien de propre à se mettre sur le dos à la fin de la semaine, ni de tenue de sport pour ses entrainements.
S’il ne trouve plus l’énoncé de son devoir de mathématiques, ou s’il perd un temps précieux à le retrouver, votre adolescent constatera par lui-même les bénéfices induits par une chambre (mieux) rangée.

Laissez les choses simplement prendre leur place en ne lui demandant qu’une chose à la fois.

Reconnaissez ce que votre adolescent fait vraiment

pouce-contentVotre adolescent en fait certainement plus que ce que vous ne le réalisez. C’est juste que vous rêveriez qu’il en fasse plus, et c’est humain.

Dites-lui que cela vous aide quand il enlève ses livres de la table de la salle à manger, remerciez-le quand il vous aide à ranger les courses.

Dites-lui que cela vous soulage quand il passe l’aspirateur dans sa chambre avant l’arrivée de son professeur particulier d’allemand.
Dites-lui que c’est une excellente initiative d’avoir nettoyé son bureau …

Enfin, faites-lui savoir avec humour et bonne humeur, qu’il est « libre » d’aider autant qu’il le désire.

Aidez votre adolescent à désencombrer sa chambre d’ado sale

La chambre de votre adolescent est sa « maison » , son « univers » . Cet univers doit être contenu dans une seule pièce, alors que vous, parents, disposez de plusieurs pièces, même si certaines d’entre elles sont déclarées communes. Lui parler de quelques astuces de rangement de chambre d’ado peut lui donner des idées.

Aider votre adolescent à désencombrer sa chambre n’est pas forcément votre tasse de thé, mais cela lui facilitera les choses par la suite.
Vous pouvez rester à côté de lui en lui proposant des actions très simples, du style :
« une pile pour tes affaires scolaires, une pile pour tes dessins, une pile pour ce qui doit retourner sur une étagère » .
Je procède parfois ainsi avec mon fils cadet. Cela l’aide à « s’y mettre  » . En se rendant compte qu’après avoir rangé, c’est beaucoup plus agréable, il le fait tout seul plus facilement.

Dans les tiroirs et sur les étagères, de nombreux vêtements dont votre adolescent n’a plus besoin attendent impatiemment une seconde vie. Votre adolescent détestera probablement passer en revue avec vous ses placards : « Non mais franchement je n’ai pas envie là ! » .
Insistez cependant pour le faire ensemble. Ses vêtements trop petits feront le bonheur de son cousin Raphaël, de la fille de votre collègue Nadine, d’une association caritative, au lieu d’encombrer sa chambre. Il apprendra ainsi à se séparer de ses biens, pour deux bonnes causes : désencombrer et donner.

jouet-tracteurEncouragez-le aussi à faire le même tri pour les jouets et les jeux qu’il n’utilise plus ou qui ne l’intéressent plus. Mais attention, pas le même jour que pour le tri des vêtements, il ne faut pas pousser quand même 😉
Il peut les donner, en stocker certains à forte valeur sentimentale au grenier.
Beaucoup de personnes n’ont jamais appris à se séparer de leurs affaires sans douleur. Comme elles « gardent tout » , quand vous allez chez elles, passer d’une pièce à l’autre demande parfois des compétences de contorsionniste.

Donner un autre objectif à ces objets qui ne servent plus peut aussi être source de créativité, comme le montre cette initiative de « Give Box » , ou « cabane anti-gaspillage « , dans le département de l’Orne.

Proposez à votre adolescent d’organiser ses affaires selon leur utilisation et selon leur taille

Voici quelques propositions pour organiser une chambre d’ado sale en fonction de la taille des affaires :

  • Les affaires scolaires doivent être placées sur le bureau ou à proximité.
  • Le lit n’est pas un espace de travail (voir article Cinq clés pour comprendre et gérer les changements de rythme de sommeil à l’adolescence).
  • Utiliser des boites pour les petits objets, pour éviter qu’ils finissent par terre ou sous le lit.
  • Regrouper les objets par fonction (par exemple tous les sous-vêtements dans le même tiroir).
  • Étiqueter les boites de manière créative. Moi, j’adore ça 😉

Il y a quelques mois, j’ai rassemblé les cartes Pokémon éparpillées dans tous les tiroirs et recoins, dans une seule boite. Avec le retour en sainteté de ces créatures déclarées jusque là « pour les petits mais on les garde quand même » , depuis l’application Pokemon Go, mon fils a apprécié de retrouver facilement toutes ses « références  » .

Placez une poubelle dans la chambre de votre adolescent

Si une poubelle a trouvé une place dans la chambre de votre adolescent, celui-ci pourra bien faire l’effort de trouver cette poubelle et l’utiliser 😉
Les ordures n’ont alors plus d’excuses pour atterrir par terre ou sous le matelas. Elles pourront enfin se retrouver et se raconter les derniers potins :
– « Ah ! Tu sais, moi, avant, je passais trois semaines au fond de la housse de couette et j’avais droit aux hurlements de la mère quand elle me retrouvait  » .
– « Tu m’en diras tant …Ma cousine a passé six mois au fond d’un tiroir et on l’a accusée d’y être entrée toute seule  » .

Si comme chez moi, deux adolescents partagent la même chambre, il leur faut une poubelle chacun, comme pour le lit, le bureau, la chaise.

Réfléchissez ensemble à un « calendrier » de nettoyage

aspirateurVotre adolescent doit être capable de passer quelques minutes par semaine, ou par jour, selon votre « degré de tolérance au chaos  » pour maintenir sa chambre en ordre, et faire du nettoyage  » de base  » .

Vous pouvez l’aider en créant un emploi du temps avec des « conseils » sur les tâches à faire.

Pensez à simplifier au maximum. Par exemple, il n’y a plus de tapis dans la chambre de mes enfants, pour palier à une allergie explosive aux acariens. C’est toujours cela en moins à nettoyer 😉

Avec des conseils journaliers comme  » faire son lit » , « mettre son linge au sale » , des conseils hebdomadaires tels que « passer l’aspirateur » , vous pouvez imprimer cet emploi du temps et l’afficher à un endroit « visible » .

 

La valeur de l’exemple

Enfin, la manière la plus efficace d’enseigner à votre adolescent à faire face à ses responsabilités est de donner l’exemple.
Oui, il fut un temps, pas si lointain je l’avoue, où j’étais la première à râler pour ranger et faire le ménage. Depuis que j’insère dans mon emploi du temps ces tâches, le plus naturellement possible, et en exprimant ma satisfaction de bénéficier d’un espace propre et mieux organisé.

J’ai parfois la surprise de voir mes adolescents prendre les devants.
Et c’est plutôt agréable 😉

Et vous, utilisez-vous ces astuces, ou en avez-vous d’autres à partager avec nous ? Comment réagissez-vous face à une chambre d’ado sale ?
N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires ci-dessous.

Sources : Parler pour que les ados écoutent, écouter pour que les ados parlent

Crédits photographiques : Dina Dee, Martine, Pete Linforth, Sam Karanja, Alexandra, Clker-Free-Vector-Images.

Partages

Pin It on Pinterest

Partages
%d blogueurs aiment cette page :