fbpx

Votre vie de famille vous rend dingue ? Ou tout simplement votre vie ?
Alors cet outil est pour vous 😉

Voici une manière efficace de surmonter cela en « 2 temps 3 mouvements » .

J’ai participé à une série de sept ateliers de discipline positive pour parents d’adolescents.
Ces ateliers sont basés sur les écrits de Jane Nelsen & Lyn Lott dans le livre « La discipline positive pour les adolescents » .

Parmi les nombreux outils proposés pour aider les parents à mettre en place une communication familiale bienveillante, j’ai particulièrement apprécié l’un d’entre eux.
La preuve en est : je n’ai pas attendu deux jours avant de l’utiliser à la maison, en famille.

Cet outil s’appelle « Notre vase » .

Depuis, notre vase est affiché sur la porte communiquant entre la cuisine et le salon.

Un vase affiché sur une porte ? Mais que raconte-t-elle, vous demandez-vous ?

Ne vous inquiétez pas, je vous explique tout cela 🙂 en 5 étapes :

  • Rassemblez toute votre famille et affichez une grande feuille de papier sur le mur.
  • Dessinez un grand vase vide sur la feuille.
  • Chacun définit ce qui l’exaspère.
  • Chacun définit ses sources de bonheur.
  • Rendez votre vase visible.

Avant de commencer, vous pouvez rassembler le matériel nécessaire :

  • une grande feuille format A2 (ou deux feuilles A3 assemblées).
  • du scotch.
  • un paquet de post-it par personne.
  • un stylo par personne.
  • un marqueur ou un gros feutre.

Rassemblez toute votre famille et affichez une grande feuille de papier sur le mur

Oui, je sais ce que vous allez me répondre : « Ce n’est pas facile de réunir toute la famille » .

Un adolescent est peu disponible et n’est pas vraiment enthousiaste devant ce genre de propositions.
Votre conjoint se demande (encore) quelle mouche vous a piqué.

Mais rassurez-les en leur disant :

  • que cela va durer 15 minutes tout au plus,
  • que c’est ponctuel,
  • qu’ils en tireront des bénéfices.

Une fois que tout le monde est assis devant la belle et grande feuille, donnez à chaque membre de la famille un paquet de post-it et un stylo.
Tous les membres de la famille doivent participer.
Si l’un de vos enfants ne maitrise pas encore l’écriture, demandez à un grand frère ou une grande sœur d’être son assistant dévoué 😉

Dessinez un grand vase vide sur la feuille de papier

vase videJe vous demande maintenant de dessiner, à l’aide d’un gros feutre ou d’un marqueur, un vase vide sur la grande feuille de papier affichée sur le mur.

Pas besoin d’être un grand artiste, la preuve, je l’ai fait 🙂
Celui-ci, ou tout autre ressemblant, fera l’affaire.

Chacun définit ce qui l’exaspère

Demandez ensuite à chaque membre de la famille, d’utiliser ses post-it, pour écrire au moins deux situations qu’il ne supporte pas dans la vie de famille.
Ecrire une source d’exaspération par post-it.

Je vous dévoile ce qui a été écrit chez nous en fin d’article… je suis sûre que vous vous y reconnaitrez un peu 😉

Attendez que tout le monde ait terminé, puis demandez à chacun de coller ses post-it sur le vase, en les énonçant à voix haute.
Bien sûr, il ne s’agit pas de se « déclarer la guerre » , mais d’énoncer ses ressentis.

Chacun laisse parler les autres sans les interrompre.

Chacun définit ses sources de bonheur

Maintenant, demandez à chacun de réfléchir à ce qui lui fait du bien, ce qui le rend heureux, seul ou en famille.

Puis chaque membre de la famille passe à l’action :

  • Retirer un post-it du vase, et le remplacer par une activité qui fait du bien, en l’écrivant directement sur le vase.
  • Mettre le post-it de côté : « Va de retro exaspération » .
  • Poursuivre l’opération jusqu’à ce que tout le monde ait enlevé la totalité de ses post-it.
  • Quand il ne reste plus de post-it, continuer à écrire sur le vase ce qui nous fait du bien.
  • Remplir le vase au maximum de ses possibilités.
  • Dessiner une extension au vase si vous êtes très inspirés.

Le vase peut contenir une infinité d’activités procurant du bonheur.

Vous pouvez continuer jusqu’à ce que plus personne n’ait d’idées.

Rendez votre vase visible

Votre vase aura plus d’impact s’il est placé à un endroit stratégique dans votre appartement, pour être le plus visible possible, pas seulement pour vous, mais pour tous les membres de la famille.

« Votre vase » doit être vu, liké, et partagé.

La réalisation de ce petit exercice permettra à toute la famille de visualiser que :

  • L’on peut remplacer un malaise, une exaspération, par une activité qui procure du bonheur.
  • L’exaspération et la colère sont le résultat d’un manque d’activités qui nous font du bien (voir article « Le guide du bonheur pour parents épuisés » ).
  • Nous avons une infinité de possibilités pour être heureux, c’est à nous de déterminer comment, et d’agir.
  • La recherche du bonheur doit être toujours présente à la vue donc à l’esprit, pour pouvoir plus facilement être mise en œuvre.

Exemples de situations exaspérantes

Voici ce qui a été écrit chez nous sur les post-it.
Je vous laisse le soin de deviner qui, des parents ou des ados, en sont les auteurs…

Dans les relations aux autres :

  • Me faire engueuler. Trop de haine. Les insultes.
  • Que tout le monde ait l’air de ne pas se soucier des autres.
  • Cela m’énerve quand on s’engueule. Violence.
  • Qu’on entende toujours la télé du voisin.
  • Je n’aime pas les moments où je sens que je vais exploser.

Ou dans relations aux évènements :

  • Faire mes devoirs. Aller au collège.
  • Je déteste m’ennuyer. Les journées de merde.
  • Être privé d’écrans. Le temps qui passe trop vite.
  • Manger des trucs pourris.
  • Faire des trucs que je n’ai pas envie de faire.

Exemples de sources de bonheur

Je crois que nous aurions pu écrire plus d’activités, mais comme je leur avais dit que cela ne prendrait que quinze minutes…

Des loisirs :

  • Jeux vidéos. Vidéos Youtube. Aller à la bibliothèque.
  • Jeux de plateau. Regarder des « Animes » .
  • Lire. Spectacles d’humour. Cinéma.
  • Plateau-télé. Échecs. Belote.

Du sport :

  • Football. Ski. Water-polo.
  • Acrobaties sur un trampoline.
  • Accrobranche. Piscine.
  • Vélo, Basket-ball, Volley-ball, Tennis de table.

De la créativité :

  • Chanter. Faire de la musique.
  • Cuisiner. Fabriquer des objets.
  • Faire des photos. Dessiner. Créer des jeux.
  • Blogger. Montrer ses créations.
  • Écrire (contes, histoires, mangas).

Relations avec les autres :

  • Voir des amis.
  • Faire des animations avec des enfants.
  • Visiter de nouveaux pays.
  • Réseaux sociaux.
  • Discuter.

Allez, osez, lancez-vous dans cette expérience 🙂 vous ne serez pas déçu(e).

Et ne manquez pas de nous donner dans les commentaires ci-dessous, de nouvelles idées d’activités sources de bonheur.

Crédits photographiques : Ryan Mc Guire, Clker-Free-Vector-Images.

Ressources :

La discipline positive pour les adolescents: Accompagner et encourager nos ados avec fermeté et bienveillance (Poche)


By (author):  Jane Nelsen, Lynn Lott, Béatrice Sabate

Neuf: EUR 7,90 EUR En stock
buy now

Partages

Pin It on Pinterest

Partages
%d blogueurs aiment cette page :