Sexualité : accompagner mon ado dans ses premiers pas

Sexualité : accompagner mon ado dans ses premiers pas

Auteurs invités :

Laë­ti­tia Sou­brier de l’a­gence Mavens

Crédits photo : Pixa­bay

Le temps des bibe­rons et des comp­tines est désor­mais révo­lu. Votre enfant n’est plus un bébé mais bien un ado­les­cent en route vers l’âge adulte, dont l’une des pré­oc­cu­pa­tions va deve­nir la décou­verte de son corps et de sa propre sexua­li­té.

À cet âge, la rou­tine de l’hygiène cor­po­relle lui fait réa­li­ser à quel point son corps change à l’heure de la puber­té : appa­ri­tion des seins et des poils, la voix qui mue, les pre­mières règles.

Si cela sus­cite chez lui des mil­liards de ques­tions plus ou moins embar­ras­santes, nous devons en tant que parent être prêt à l’accom­pagner dans les pre­miers pas de sa sexua­li­té en répon­dant à ses inter­ro­ga­tions sans jugement.

Aujourd’­hui, c’est Laë­ti­tia Sou­brier de l’a­gence Mavens qui te livre ses astuces.

Pourquoi est-il important d’aborder la sexualité avec son ado ?

L’édu­ca­tion sexuelle est pri­mor­diale, ne serait-ce que pour des ques­tions de san­té et de pré­ven­tion. Les ado­les­cents doivent être infor­més sur les risques de MST et com­prendre que l’utilisation du pré­ser­va­tif est obli­ga­toire, que ce soit pour eux ou leur partenaire.

Les ado­les­cents ont éga­le­ment besoin de repères. Beau­coup d’entre eux, si ce n’est la majo­ri­té, n’osent pas abor­der ce sujet trop tabou avec leurs parents par peur d’être jugés.

Résul­tat : Inter­net devient leur seule source d’informations, véhi­cu­lant des images por­no­gra­phiques et des modèles qui ne repré­sentent pas la réa­li­té, et peuvent engen­drer com­plexes et com­por­te­ments irres­pec­tueux envers eux-mêmes et leurs par­te­naires. Là encore, c’est à nous de leur expli­quer que ces images et vidéos ne sont pas repré­sen­ta­tives de la vie réelle, et qu’il faut chas­ser les idées reçues.

Pour finir, une sexua­li­té épa­nouie est une sexua­li­té entre deux per­sonnes consen­tantes. Non, c’est non.
La sexua­li­té est un sujet cen­tral à cet âge et il est essen­tiel d’enseigner aux jeunes les bases d’une rela­tion res­pec­tueuse.

Cer­tains ados vivent mal la pres­sion exer­cée par leurs cama­rades de classe. Il est impor­tant que la sexua­li­té ne devienne pas un stress ou un pas­sage obli­gé, mais qu’ils com­prennent la notion de plai­sir et de par­tage qu’elle implique. Ils ont aus­si le droit de ne pas en avoir envie !

Abor­der ce sujet avec eux leur per­met­tra de com­prendre qu’il s’agit de leur corps. Ain­si, il n’appartient qu’à eux de déci­der ce qu’ils font avec… et il en va de même de leur partenaire.

Comment aborder le sujet de la sexualité avec son adolescent ?

Avec tact et délicatesse !

Il faut déjà, de votre côté, admettre que votre ado n’est plus un enfant. Il est capable de faire preuve d’attention et d’intelligence émo­tion­nelle si vous lui posez les bonnes questions.

Bien enten­du, il faut abor­der le sujet au bon âge, et selon son degré de matu­ri­té. Il faut res­pec­ter sa pudeur.

Par­ler de sexua­li­té à un ado, c’est comme appri­voi­ser un ani­mal sau­vage… il faut de la patience !

Chez les filles, l’apparition des pre­mières règles est le pre­mier déclic. Ce sont géné­ra­le­ment les mamans qui accom­pagnent leurs filles durant cette étape.

Pour les gar­çons, le sujet doit être abor­dé de manière plus sub­tile, car le chan­ge­ment peut être moins sou­dain. Vous pou­vez abor­der le sujet avec humour et obser­ver ses réactions.

S’il semble ouvert, creu­sez un peu plus la ques­tion, deman­dez-lui son avis sur des anec­dotes. S’il rou­git comme une pivoine, faites un pas en arrière, mais expli­quez-lui clai­re­ment que vous serez tou­jours à son écoute si jamais il a des questions.

Par contre, n’attendez pas qu’il ait déjà eu ses pre­miers rap­ports sexuels pour en par­ler. Essayez de lui en par­ler autour de ses 15 ans, pour ne pas ris­quer qu’il se lance dans l’aventure sans vos conseils !

Les points essentiels relatifs à la sexualité à aborder avec son ado

Sans pour autant se lan­cer dans des dis­cus­sions qui s’éternisent et le met­tront mal à l’aise, voi­ci les points essen­tiels à aborder :

  • Les moyens de contra­cep­tion, pour les filles comme pour les garçons.
  • Les mala­dies sexuel­le­ment trans­mis­sibles (MST).
  • Le fonc­tion­ne­ment de son corps et celui du sexe opposé.
  • Le res­pect du corps de l’autre et de son consen­te­ment.
  • Les dif­fé­rentes orien­ta­tions sexuelles.
  • Se méfier des images por­no­gra­phiques.

Voi­là, j’espère que cet article vous aura don­né suf­fi­sam­ment d’outils pour accom­pa­gner votre ado sur les pre­miers pas de sa sexua­li­té.

Même si le sujet est déli­cat, voire tabou pour beau­coup de parents, il est pri­mor­dial de ne pas lais­ser votre enfant livré à lui-même durant cette période. Si vous l’ac­com­pa­gnez, il se sen­ti­ra mieux dans son corps et dans sa tête !

Enfin, il est essen­tiel d’assurer à son ado que la sexua­li­té n’est pas seule­ment un acte phy­sique, mais aus­si l’expression d’un sen­ti­ment envers une autre per­sonne.

Et toi, com­ment as-tu abor­dé ce sujet avec ton ado ?

N’hésite pas à par­ta­ger ton expé­rience dans les commentaires 🙂

Bienvenue sur Adolescence Positive !

Photo de Carole Levy

Vous êtes parent, édu­ca­teur ou ani­ma­teur. Vous vous inté­res­sez par­ti­cu­liè­re­ment à la période de l’a­do­les­cence… Vous êtes au bon endroit !

Je m’ap­pelle Carole Levy et je par­tage avec vous mes appren­tis­sages, mes expé­riences et mes connais­sances.

Pour savoir pour­quoi et com­ment, je vous l’ex­plique dans “A pro­pos.”

Articles qui questionnent

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest