fbpx

Si votre ado est hypersensible, les changements physiologiques de la puberté accentuent parfois son malaise. Il se demande « ce qui lui arrive » , si ses réactions ne sont pas excessives, et s’il est « normal » .
Si chaque individu est unique, il peu être « aussi normal » que les autres.

Vous trouverez dans l’article Votre enfant est-il hypersensible ? Si oui, faites-en une force, le questionnaire qui vous aidera à déterminer si votre enfant est hypersensible.

Vous pouvez aider votre enfant à transformer son hypersensibilité en force grâce aux cinq recommandations suivantes.

La déculpabilisation

emoticon-desoleVotre enfant ne doit pas se sentir coupable de ressentir ses émotions. Tout comme vous ne devez pas vous sentir coupable, en tant que parent, d’avoir fait ou de ne pas avoir fait « ce qu’il fallait » .

Si votre ado n’a aucune envie de jouer au football dans la cour ou de parler fringues, comme les autres, et qu’il préfère lire : grand bien lui fasse !

Si votre fille perd ses moyens quand vous lui demandez de jouer un air de piano devant vos collègues venus diner, ou refuse de le faire, elle n’est pas « associable » et ne cherche pas à vous contrarier.

Mettre des mots et des chiffres sur l’hypersensibilité est une façon de la dédramatiser. Selon le Docteur Elaine Aron, « 15 à 20% de la population est hypersensible » . Dire à son enfant « Tu as réagi ainsi parce que tu es hypersensible, pas parce que tu es nul » lui fera du bien.

Votre enfant, et en particulier votre ado à l’imagination galopante, doit cesser de penser qu’il « a un problème » . L’hypersensibilité est déjà assez fatigante, pour entretenir une tension supplémentaire due à la culpabilité.

Faire de l’hypersensibilité une force

plume-mangaPuisque cette hypersensibilité a tendance à prendre beaucoup de place dans la vie de votre enfant, autant lui apprendre à en faire une force, puisqu’il en a la capacité.

Par exemple, son grand potentiel intuitif lui permettra de comprendre les autres plus facilement, au point de pressentir leur personnalité, leurs attentes et leurs pensées. Il pourra alors choisir soit de s’éloigner de ces personnes, soit  de lier avec elles des relations plus profondes et plus sincères.

Votre enfant pourra aussi se battre avec plus de courage pour une cause ou un projet : la création d’un journal au collège, participer à un atelier de théâtre au lycée, etc.

Apprendre à se protéger

bonhomme-parapluieVotre enfant supporte difficilement certains lieux, certaines personnes, certaines circonstances qui le touchent particulièrement. Par exemple, être choisi en dernier dans les équipes de sport collectif en cours d’EPS (Education Physique et Sportive) au collège.

Le monde, s’il doit changer, ne changera pas du jour au lendemain. Votre enfant doit s’y adapter en sélectionnant avec attention ce qu’il fait :

  • Redresser les épaules et lancer à son camarade en cours de sport un « Prend-moi dans ton équipe » motivé.
  • Demander à aller au CDI au lieu de rester en salle de permanence avec le groupe de la classe de 3e4 qui lui tape sur le système.
  • Se convaincre qu’il peut prendre la parole pour son exposé d’anglais car il ne sera pas ridicule. Vous pouvez d’ailleurs lui rappeler que la dernière fois, son professeur l’a félicité.

En se protégeant de ce qui le touche le plus, votre enfant préservera son énergie, son moral, et sa capacité à aller vers les autres. Il se sentira de ce fait plus intégré avec ses pairs, ce qui est indispensable pour un ado.

Distinguer ses propres émotions de celles des autres

casiers-différencesVotre enfant hypersensible capte très facilement les émotions des autres. Au risque de se sentir submergé, même par des émotions positives, il doit se demander à chaque fois si c’est son propre sentiment ou celui des autres.

Si cette émotion appartient à quelqu’un d’autre, il doit s’en détacher pour se sentir plus léger. Si son professeur principal s’est énervé vendredi dernier contre sa classe, la jugeant indisciplinée, cette émotion n’est pas la sienne.

Un bon exercice consiste à se concentrer quelques instants sur sa respiration, la ralentir, afin de s’apaiser et se recentrer, en ayant bien les pieds au sol, ICI et MAINTENANT.

Développer sa paix intérieure

colombe-paixEncouragez votre ado à pratiquer une discipline visant à développer la paix intérieure.  La méditation pleine conscience, le yoga, font partie d’une variété de disciplines permettant un travail de transformation intérieure visant à mieux gérer ses émotions, de prendre du recul quant au fourmillement incessant des pensées, de développer une certaine sérénité.

Les adolescents ont également besoin d’activités de défoulement telles que le sport, qui permettent de se vider régulièrement la tête, et également de toutes les émotions emmagasinées pendant la journée.

Crédits photo : Vanessa Hutd, ClkerFreeVectorImages, Willian Yuki Fujii Memmo, Peggy et Marco Lachmann-Anke, LaterJay Photography.

Partages

Pin It on Pinterest

Partages
%d blogueurs aiment cette page :