11 choses (et plus) à savoir sur Instagram pour les adolescents

Logo Instagram

Crédits photo : Peg­gy & Mar­co Lachmann-Anke

Avec ses 400 mil­lions d’utilisateurs et ses 80 mil­lions de pho­to­gra­phies publiées par jour, Ins­ta­gram est par excel­lence « le » réseau social des jeunes.
Peu de parents d’adolescents ont un compte Ins­ta­gram, mais que faut-il savoir sur Ins­ta­gram ?

Dans le rap­port « Gran­dir à l’ère numé­rique » des ser­vices bri­tan­niques des droits des enfants, il a été rele­vé que le fait que la mau­vaise com­pré­hen­sion de l’outil et de ses condi­tions d’utilisation, par­fois rédi­gées de manière nébu­leuse, peut mener vers une mau­vaise uti­li­sa­tion, et poser des pro­blèmes dans la construc­tion de la vie sociale de l’adolescent.
L’organisme bri­tan­nique a donc deman­dé au cabi­net lon­do­nien de tra­duire en « lan­gage sim­pli­fié » les règles du réseau social. Si le texte a été pen­sé pour des enfants et des ado­les­cents, il peut aus­si nous ser­vir de sup­port, nous parents, ou adultes réfé­rents, pour en par­ler à nos « jeunes » .

Mais avant de vous déli­vrer ces règles, je sou­haite par­ta­ger avec vous les pro­pos « ras­su­rants » de Nicky Jack­son Cola­co, direc­trice des « poli­tiques publiques » d’Ins­ta­gram.
Enfin, à vous d’en juger 😉

Selon la directrice des politiques publiques d’Instagram

Limite d’âge

Pour avoir un compte Ins­ta­gram, il faut avoir 13 ans.
Mon avis Ado + : La plu­part des pré­ados fal­si­fient leur date de nais­sance, me direz-vous … c’est comme cela que j’ai sou­hai­té un « Joyeux anni­ver­saire » à la petite der­nière de ma cou­sine : vingt ans déjà, comme le temps passe vite, c’est bizarre, il me sem­blait qu’elle avait seize ans cette année 😉

Ceci dit, si Ins­ta­gram est infor­mé qu’une per­sonne n’a pas encore 13 ans, les ges­tion­naires sup­priment son compte.
Mon avis Ado + : Nous sommes sauvés !

En cas d’abus d’utilisation, Instagram propose une aide

La plupart des ados suivent les règles

L’u­ti­li­sa­tion des réseaux sociaux est une forme d’expression cou­rante pour les ados.

Le meilleur moyen de comprendre Instagram est de l’essayer

S’assurer que votre ado connait les règles de sécurité de base

Quelques minutes suf­fi­raient, pour aborder :

  • Compte pri­vé ou public.
  • Le par­tage de la loca­li­sa­tion.
  • Que faire en cas de conte­nu inap­pro­prié ?
  • Com­ment joindre le centre d’aide si tu en as besoin ?

Établir un dialogue avec votre adolescent

Si vous vous deman­dez ce que votre ado fait vrai­ment sur ces réseaux sociaux, vous pou­vez lui dire :
« Je veux com­prendre Ins­ta­gram, peux-tu m’en par­ler, me dire pour­quoi tu aimes tant cette appli­ca­tion, explique-moi com­ment ça fonc­tionne ».
Vous mon­trez ain­si que vous vous inté­res­sez à lui, et que vous res­pec­tez ce qu’il fait, tout en res­tant le parent.

Nicky Jack­son Cola­co conseille de res­ter vigi­lant, de « véri­fier » de temps en temps :
« Qui suis-tu ? » – « Qu’est-ce qui t’intéresse ? »
Mon avis Ado + : encore du temps à pas­ser sur les réseaux sociaux !

Votre ado ne prendra pas toujours les bonnes décisions

Cela peut aus­si être l’opportunité d’apprendre de ses erreurs.
Mon avis Ado + : Ah, je croyais que la plu­part des ados sui­vaient les règles 😉

Si un post ne vous plait pas, par exemple des pho­to­gra­phies que vous juge­rez « trop sexy » , par­lez-en avec votre ado :
« Qu’est-ce qui t’a don­né envie de pos­ter cela ? »
« Qu’est-ce qui est impor­tant pour toi ? »
« Pour­quoi pré­sente-tu cet aspect de toi-même ? »
« Com­ment te sens-tu par rap­port à toi-même ? »

Insister sur les règles basiques de sécurité

Que vous soyez limi­ta­tifs ou per­mis­sifs en ce qui concerne les réseaux sociaux, cer­taines règles sont incontournables :

  • Uti­li­ser un mot de passe com­pli­qué.
  • Ne pas uti­li­ser le même mot de passe pour tous ses comptes.
  • Ne pas don­ner l’accès à son compte à quelqu’un qu’il ne connait pas.

Langage simplifié pour vous expliquer les règles d’Instagram

Sécurité

Tu as le droit de te sen­tir en sécu­ri­té quand tu uti­lises Ins­ta­gram.
Mon avis Ado + : Cool, j’ai le droit, je suis trop content.

Propriété

Offi­ciel­le­ment, tu es pro­prié­taire des pho­tos et vidéos que tu postes, mais Ins­ta­gram a le droit de les uti­li­ser, et de lais­ser d’autres per­sonnes les uti­li­ser, par­tout dans le monde. Nos clients nous paient pour les uti­li­ser, et nous ne te paie­rons pas.
Mon avis Ado + : Ah, j’aurais dû inven­ter ce truc, je serai riche maintenant.

Responsabilité

Tu es res­pon­sable de tout ce que tu fais sur Ins­ta­gram et de tout ce que tu postes, dont des choses aux­quelles tu ne t’at­tends peut-être pas comme ton nom d’u­ti­li­sa­teur, tes don­nées et la musique qu’é­coutent d’autres personnes.

Loi

On consi­dère que ce que tu postes t’ap­par­tient, et ce que tu postes ne doit pas enfreindre la loi. Si c’est le cas, tu auras une amende, et tu devras payer cette amende.
Mon avis Ado + : Ah, encore ce truc bizarre « nul n’est cen­sé igno­rer la loi » .

Utilisation des informations par Instagram

Même si tu es res­pon­sable des infor­ma­tions que tu mets sur Ins­ta­gram, nous pou­vons les gar­der, les uti­li­ser et les par­ta­ger avec des entre­prises connec­tées à Ins­ta­gram. Cela inclut ton nom, ton adresse mail, ton école, où tu vis, tes pho­tos, ton numé­ro de télé­phone, tes « likes » et « dis­likes », où tu vas, où tes amis vont, com­bien de fois tu uti­lises Ins­ta­gram, ta date d’an­ni­ver­saire, à qui tu parles ain­si que tes mes­sages privés.

Utilisation des informations par nos partenaires

Nous ne sommes pas res­pon­sables de ce que font les autres entre­prises avec tes infor­ma­tions. Nous ne ven­drons ou ne loue­rons pas tes infos per­son­nelles à d’autres entre­prises sans ta per­mis­sion.
Mon avis Ado + : J’avais pour­tant com­pris au point « Pro­prié­té » que Ins­ta­gram était payé pour que d’autres uti­lisent ces infor­ma­tions. Donc « être payé pour céder l’utilisation » ne veut pas dire la même chose que « vendre à » ?

À savoir sur la suppression de compte Instagram

Tu peux sup­pri­mer ton compte en rem­plis­sant ce for­mu­laire. Si tu le fais, tes pho­tos dis­pa­raî­tront de ton pro­fil mais si quel­qu’un d’autre les a par­ta­gées, elles appa­raî­tront encore peut-être sur Ins­ta­gram.

Quand tu sup­primes ton compte, nous gar­dons ces infor­ma­tions per­son­nelles sur toi, tes pho­tos, aus­si long­temps que rai­son­nable dans un but finan­cier. Tu peux en savoir plus sur notre Poli­tique de Vie Pri­vée.
Mon avis Ado + : Euh, cela cor­res­pond à com­bien de temps « aus­si long­temps que raisonnable » ?

Autres sites web ou services

Ins­ta­gram n’est pas non plus res­pon­sable pour :

  • Les liens sur Ins­ta­gram d’autres entre­prises ou per­sonnes qu’on ne contrôle pas, même si c’est nous qui t’en­voyons ces liens.
  • Ce qu’il peut se pas­ser si tu connectes ton compte Ins­ta­gram à une autre appli­ca­tion ou un site. Par exemple, si tu par­tages une pho­to et que l’autre appli­ca­tion prend tes infor­ma­tions personnelles.
  • Le coût de la 3G quand tu uti­lises Ins­ta­gram.
  • Si tes pho­tos sont per­dues ou volées d’Ins­ta­gram.

Mon avis Ado + : C’est bal­lot quand même !

À savoir sur les pouvoirs d’Instagram

Même si Ins­ta­gram n’est pas res­pon­sable de ce qu’il t’ar­rive quand tu uti­lises l’ap­pli­ca­tion, nous avons beau­coup de pou­voirs :

  • Nous pou­vons t’en­voyer des publi­ci­tés ciblées en fonc­tion de tes centres inté­rêts, que l’on sur­veille. Tu ne peux pas nous empê­cher de le faire.
  • Nous pou­vons modi­fier ou sup­pri­mer Ins­ta­gram, ou t’empêcher d’accéder à l’application, quand on veut, sans que tu sois pré­ve­nu. On peut aus­si sup­pri­mer cer­tains de tes « posts » sans te dire pour­quoi. Si nous le fai­sons, nous ne te devrons pas d’argent, et tu n’au­ras pas le droit de te plaindre.
  • Nous pou­vons t’o­bli­ger à aban­don­ner ton nom d’u­ti­li­sa­teur, pour n’im­porte quelle raison.
  • Nous pou­vons — mais ne sommes pas obli­gés — sup­pri­mer ou modi­fier des conte­nus d’u­ti­li­sa­teurs qui enfreignent les règles. Nous ne sommes pas res­pon­sables si quel­qu’un les enfreint, mais si tu le fais, tu es responsable.

À savoir sur les données Instagram

Même si tes don­nées ne t’ap­par­tiennent pas, les nôtres nous appar­tiennent. Tu ne peux pas copier-col­ler les logos d’Ins­ta­gram ou les autres conte­nus que nous avons créé, ni les modi­fier, ni les supprimer.

Modifications des règles

Nous pou­vons modi­fier ces règles quand nous vou­lons en pos­tant une mise à jour sur Ins­ta­gram, que tu l’aies remar­qué ou non.

Conclusion sur les choses à savoir sur Instagram

Voi­là, je sais bien que ces « petites règles » sont le propre de tous les réseaux sociaux en géné­ral, mais cela peut être inté­res­sant de se rap­pe­ler tout cela de temps en temps, pour agir au quo­ti­dien avec pers­pi­ca­ci­té et sérénité.

Cet article vous a‑t-il inquié­té, aidé, ou êtes-vous déjà blasé ?

Dites-moi cela sans les commentaires 😉

Bienvenue sur Adolescence Positive !

Photo de Carole Levy

Vous êtes parent, édu­ca­teur ou ani­ma­teur. Vous vous inté­res­sez par­ti­cu­liè­re­ment à la période de l’a­do­les­cence… Vous êtes au bon endroit !

Je m’ap­pelle Carole Levy et je par­tage avec vous mes appren­tis­sages, mes expé­riences et mes connais­sances.

Pour savoir pour­quoi et com­ment, je vous l’ex­plique dans “A pro­pos.”

Articles qui questionnent

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest