fbpx

La pause café, moment incontournable pour un adulte

Essayez de vous rappeler dans quelles circonstances et à quel âge vous avez commencé à boire du café.
A l’adolescence, à la fin d’un repas de famille, pour faire « comme les adultes » , vers dix-huit ans ?
camionnette-peace-loveA vingt ans, pour vous aider à rester éveillé pour réviser vos examens dans la dernière ligne droite avant les épreuves écrites ou orales ?

Jeune adulte, à vingt-deux ans, au retour de vos premières vacances en solo, alors que vous aviez repris le travail seulement quelques heures après un trajet de huit cents kilomètres au volant de votre voiture ?

La pause-café, votre amie, vous aide à garder les yeux ouverts.
La pause-café, avec vos amis, vous permet de partager un moment convivial.

La convivialité à différents moments de la journée

La pause-café du matin, rituel à votre arrivée sur votre lieu de travail, vous permet de démarrer la journée. Après les incontournables embouteillages du matin, ou les courants d’air dans les transports en commun, vous savourez le plaisir de retrouver certains de vos collègues.
Un peu plus tard, quand le petit-déjeuner est un lointain souvenir, la pause-café de fin de matinée vous aide à tenir pendant la prochaine réunion qui risque de se terminer après 13 heures.
Enfin, la meilleure pause-café de la journée, vous la prenez après le repas de midi. Elle va vous remettre sur les rails pour l’après-midi.

Pause : oui… Café : pas forcément !

tasse-chaud-hiverQuand je vous parle de pause-café, il va sans dire que je vous laisse le libre choix de prendre une tasse (ou pas) et d’y verser du café (ou pas). Un thé, un décaféiné, un cappuccino, un velouté de tomates peuvent aussi bien faire l’affaire, à condition que cette pause soit pour vous un moment de détente et de convivialité.

D’ailleurs, les britanniques disent pour cela « I should have a cup of tea« .

La pause-café avec votre ado, pourquoi pas ?

jogger-soleilVous n’êtes pas souvent en contact avec vos enfants pendant vos pause-café de la semaine. Autant le dire, les possibilités se réduisent au week-end, et encore 😉 .

La plupart des adolescents ont des activités sportives le samedi et/ou le dimanche. Les parents aussi se lèvent parfois tôt le samedi, pour un jogging matinal, un cours de Zumba, ou une séance d’aquagym. Alors pourquoi ne pas prendre votre pause-café avec votre ado ?

J’ai longtemps considéré la « pause-café du week-end » comme un moment où les enfants « doivent » jouer tranquillement dans leur chambre ou dans le salon, et les adultes « doivent » discuter de sujets d’adultes.
Les années passant, les enfants ont souhaité participer à notre pause-café, curieux de savoir ce qui pouvait bien s’y raconter.

Parent-enfant : un moment pour se rejoindre

La pause-café est le moment idéal pour vous rassembler aussi bien avec vous-même qu’avec votre ado.
Après le repas de midi, votre ado ne sait pas trop ce qu’il va faire, ou n’ose pas formuler ce qu’il désire. C’est le flou total dans sa tête.
Il s’imagine que vous allez lui dire « non » pour aller faire un tour en ville avec son amie Pauline.
Il pense que cela va finir en dispute, « comme d’habitude » , car il n’a pas encore « fait ses devoirs » , ou « passé l’aspirateur » dans sa chambre, comme vous le lui aviez demandé ce matin.

chocolat-barreAu lieu de vous déranger dans votre moment de convivialité, votre ado va pouvoir y prendre part. Si un carré de chocolat accompagne votre café, il pourra se contenter sans problème du carré de chocolat sans café 😉 .

Je profite de ce moment de complicité pour demander à mon ado de verbaliser :

  • ce dont il a besoin : par exemple une nouvelle paire de baskets, aller chez le coiffeur,
  • ce dont il a envie : par exemple une séance de cinéma, inviter un ami à la maison,
  • les tâches dont il doit s’acquitter, comme finir son devoir de mathématiques,
  • et SURTOUT, comment il envisage de s’organiser dans le week-end.

Comme je suis assez fan de papier-crayon, j’écris cela sur une feuille, que j’accroche sur la porte du frigidaire, à la vue de tous.

Libre à nous de reprendre cette feuille le week-end suivant, pour faire ce qui n’a pas pu être « casé » le week-end précédent.

Si vous aussi, vous faites une pause-café avec votre ado, que partagez-vous avec lui ?

Partagez-le dans les commentaires 😉

 

Crédits photo : Gerd Altmann, OpenClipartVectors, Jill Wellington, Skeeze, Andreas Lischka.

Partages

Pin It on Pinterest

Partages
%d blogueurs aiment cette page :