fbpx

Cette interview de David Baudoin a été réalisée par Anne Siret, avec qui je suis partenaire du blog Parents Ados Epanouis, dans le cadre de son travail sur  « Contribution au bien-être des enfants du monde ».

L’objectif de David Baudoinformateur et un animateur pas comme les autres, et fondateur du site BABILOSAPIENS, est de conjuguer bien être et apprentissage pour les enfants.

Certains enfants rencontrent des difficultés dans le système scolaire classique.
Il aborde les choses de manière décalée, en s’adaptant aux difficultés de l’enfant, par exemple dyslexique.

Par l’initiation à l’informatique, il cherche ce qu’il peut apporter aux enfants.
Le but n’est pas de leur apprendre un nouveau langage, mais d’aborder la logique (informatique).
L’informatique est vraiment un moyen d’aborder la logique de manière très carrée. mais aussi de manière ludique.
Les sites (gratuits) utilisés permettent d’aborder l’informatique et le code de manière ludique : avec de la créativité, de l’imagination.

Les enfants créent des jeux, des petites histoires interactives.
Les enfants accrochent à fond, les ados aussi.

Par le soutien scolaire, il s’agit de faire prendre conscience aux enfants qu’il y a différentes manières de mémoriser les choses (voir l’article « Donnez toutes ses chances à votre enfant dans ses apprentissages »), mais aussi différents types de mémoire (voir article « Quelle est la mémoire dominante de votre enfant »).

Par exemple, pour apprendre une leçon, on peut utiliser des « mind map » ou cartes mentales, des petits dessins, repérer les points importants de la leçon.

Il s’agit aussi, tout en suivant le programme officiel,  de trouver le petit truc qui va permettre à l’enfant de comprendre, de s’approprier les connaissances. Cette approche individuelle n’est pas possible dans une classe de 30 enfants (ou plus).

Pour se motiver, l’enfant doit comprendre pourquoi il apprend cela, comment cette connaissance peut être reliée à une autre connaissance dans une autre matière. Il développera alors le goût d’apprendre et de se perfectionner.

L’adulte est aussi un soutien psychologique. Il n’est pas là seulement pour que l’enfant ai 15 en français, ou progresse d’un ou deux points dans sa moyenne, car l’important est qu’il soit bien dans ses bottes.

Crédits photographiques : Svklimkin.

 

Partages

Pin It on Pinterest

Partages