fbpx

Est-il difficile d’être un adolescent introverti dans un monde qui semble souvent « adapté » à des personnes extraverties ? On peut avoir cette impression.

Dans la cour du collège ou du lycée, il y a toujours quelques élèves isolés, qui parfois par nécessité, essaient d’oublier les autres. Si aujourd’hui, j’essaie de me rapprocher de ces enfants isolés, c’est pour mieux les comprendre.

Dans son livre « La Force des discrets » , l’auteure Susan Cain explore le pouvoir des introvertis dans un monde trop bavard.

Cet article est ma contribution au laboratoire d’idées « Vers un monde meilleur » , dont le thème du mois « Grandir en confiance » est proposé par Magali, du blog « Parents du 21e siècle » . Magali nous parle dans son article « Réussite : donnez des ailes à votre enfant » .

Cet article est basé sur un extrait d’un entretien avec Susan Cain.

Un adolescent introverti est-il timide ?

L’introversion et la timidité sont deux choses différentes. La timidité est plutôt la crainte du jugement. Un adolescent introverti peut être timide ou ne pas l’être. L’adolescent introverti préfère les environnements plus tranquilles, avec peu de stimulations extérieures. Vus de l’extérieur, l’introverti et le timide se ressemblent, mais leurs expériences intérieures sont différentes. Vous posez vous poser cette question : votre adolescent refuse-t-il de répondre aux invitations de ses camarades par peur des autres, ou parce que « ce n’est pas son truc » ?

Parents extravertis et adolescent introverti

Ici, le proverbe « Les chats ne font pas des chiens » ne s’applique pas. Il arrive très souvent qu’un adolescent introverti ait des parents extravertis. Il est alors important que le parent extraverti essaye de comprendre qu‘être introverti n’est pas un choix, mais une nécessité.

Le système nerveux d’une personne introvertie est différent de celui d’une personne extravertie. À seulement quatre jours, les bébés réagissent différemment à la stimulation.
Le système nerveux de l’introverti est plus réactif à la stimulation. Dans un aéroport, dans une soirée bondée, le système nerveux de l’introverti est surmené, et envoie au corps une demande de repli « dans  un endroit plus tranquille » . Le système nerveux d’une personne extravertie réagit beaucoup moins. Une personne extravertie peut même devenir nerveuse si elle n’a pas reçu assez de stimulation.

Votre adolescent se retrouve vite avec un agenda surchargé, entre les cours et les activités extra-scolaires. Mais est-ce vraiment ce qu’il souhaite ? Le mieux est de le lui demander et d’en discuter. Sa « source d’énergie » est peut-être différente de la vôtre. Les extravertis sont demandeurs de situations sociales stimulantes, tandis que les introvertis sont parfaitement heureux de  rester à la maison au lieu d’aller « faire la fête » .

Notre société semble préférer les extravertis

De nombreux parents souffrent quand leur adolescent se tient à l’écart, tandis que les autres jeunes sortent et semblent bien s’amuser ensemble. Ces parents ne comprennent pas que leur enfant ne recherche pas l’émulation du groupe et souhaiteraient qu’il change.
En ayant une discussion ouverte avec votre enfant, vous pourriez apprendre que « Passer toute la journée avec ses camarades de classe lui suffit. Il a envie d’une rupture et d’être un peu tranquille le reste du temps » .
En parlant avec votre adolescent, vous le comprendrez. Ainsi, vous vous sentirez mieux, et vous libèrerez de cette tristesse de le voir seul.

Les compétences sociales sont-elles de la responsabilité des parents ?

Le rôle des parents est aussi d‘aider leurs enfants à acquérir ce que l’on nomme maintenant des « compétences sociales » , par exemple être à l’aise dans un entretien d’embauche, se faire des amis … Mais cela doit être fait en acceptant et en respectant l’éventuelle nature introvertie de l’adolescent.

Plus votre adolescent se sentira autorisé à « être lui-même » , mieux il se sentira à cette fameuse soirée. Il se sentira nettement plus à l’aise lors de cet entretien d’embauche, car il se sentira en phase avec ses valeurs et « bien dans sa peau » .
Si votre enfant sent votre respect et votre compréhension, vous pourrez définir des « stratégies » avec lui, qui seront adaptées à sa personnalité.

Astuces pour les parents d’adolescent introverti

Proposer de sourire

Le simple fait de sourire peut aider à avancer vers les autres. Cela montre que l’on est ouvert et en confiance, mais envoie également à son propre corps le message qu’il est « temps de détendre » .
Essayer de sourire quand on ne se sent pas à l’aise, puis reconnaitre ses réactions corporelles quand on est détendu permet d’identifier ces sensations. Reproduire les postures corporelles « de situation de détente » dans des situations  inconfortables, permet alors d’accéder plus facilement à cette détente.

Ne pas critiquer

Évitez de dire à votre enfant, de manière agressive : « Qu’est-ce qui ne va pas chez toi ? » ou « Pourquoi ne veux-tu  jamais sortir ? » .
Vous pouvez lui poser des questions plus ouvertes comme :  « Que dis-tu d’aller à cette soirée ? » , ou « Qu’en pense-tu ? » , de manière enjouée.

Proposer à votre enfant de sortir de sa zone de confort

Nous devons tous sortir de notre zone de confort à certains moments, mais il est important de le faire à nos propres conditions et pour les bonnes raisons.
Un adolescent peut connaitre des moments de timidité et ne pas oser aller vers les autres. Sortir de sa zone de confort et surmonter sa peur est alors bénéfique pour lui.
Si en revanche, votre adolescent passe par des moments pendant lesquels il a tout simplement besoin de rester seul pour se régénérer, lire, écrire, peindre, ou dessiner … c’est très bien pour lui.

L’adolescent introverti possède une force

Certains adolescents veulent à tout prix être « populaires » , tandis que d’autres préfèrent s’éloigner du groupe pour vivre selon leurs propres besoins, ne pas être « comme les autres » . Ils ne sont pas « dans le moule » , et ressentent une certaine insatisfaction. De cette insatisfaction peut naitre une motivation à agir, à créer, à se lancer des défis.
Si un adolescent introverti s’accepte tel qu’il est, il se sentira capable de se lancer dans des projets qui le passionnent, que certains pourront tout simplement trouver « dingue » , mais qui au final tiendront la route.

Et si votre adolescent introverti était l’Elon Musk de demain ?

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre expérience de parent d’enfant introverti, ou de votre propre vécu d’adolescent introverti.

Commander le livre « La Force des discrets »

Pour aller plus loin :

Crédits photographiques : Manfred Antranias Zimmer.

Partages

Pin It on Pinterest

Partages