Peut-être le stage « Méditation facile » que j’ai suivi cet été a-t-il porté ses fruits ?
Le fait est que cette année, la rentrée des classes de mes ados ne m’a pas laissée complètement épuisée physiquement et émotionnellement.
Si cela peut t’aider pour ta rentrée zen , ou dans ton quotidien avec tes ados, je te livre mon analyse en 5 points.

 

 

Objectif sérénité

L’an dernier, mon fils aîné entrait en Seconde et était ravi de quitter le collège. J’étais censée ne pas m’inquiéter, puisque je connaissais les «  7 astuces pour une bonne transition entre le collège et le lycée  » . Mais j’avoue avoir un peu pété les plombs devant certaines incohérences dans l’organisation du lycée.
Avec du recul, je me rends compte que j’ai surtout mélangé mes angoisses personnelles avec les faits réels :

« Et si ce lycée de secteur était aussi médiocre que ce que beaucoup d’autres parents semblent croire ? ».
« N‘aurions-nous pas dû chercher un appartement plus près des transports en commun ? ».
« Et si cette classe était la pire de tout ce qui est supportable  ? » .

Oui, comme tous les parents, je ne suis pas parfaite 😉

Cette année, pas question de monter dans les tours !
J’ai donc veillé à mettre de côté tous les sujets susceptibles de m’angoisser.
Comme la reprise de mon travail, mon entretien de développement professionnel prévu à la mi-septembre, les inscriptions aux clubs de sport, les problèmes avec notre ancien propriétaire, cette tendinite qui me gêne pour marcher, les deux kilos que j’ai repris cet été, l’orthoptiste que je n’arrive pas à joindre, la santé défaillante de mon oncle, le stage de 3e, mon activité sur ce blog … j’en passe et des meilleures 😉

 

A chaque jour suffit sa peine

Qui dit rentrée, dit aussi :

  • réunion organisée par les établissements scolaires pour les parents, afin de leur présenter l’année à venir,
  • réunion des associations de parents d’élèves, qui permettent de récolter de précieuses informations et de participer à la vie de l’établissement,
  • acheter les fournitures scolaires manquantes,
  • remplir les dossiers administratifs,
  • etc.

Et plus tu as d’enfants, plus tu as de réunions, souvent à 18h, un peu tôt par rapport à la fin de ta journée de travail.

Donc, chaque jour, je me concentre sur ce qui doit être rendu absolument le lendemain, à l’aide d’une micro-liste, (comme l’inscription à la cantine).
Demain est un autre jour ; l’achat de nouvelles chaussures de sport peut attendre quelques jours.

 

Déléguer

Il manque des fournitures scolaires ; il faut un certificat médical pour le sport ; le frigo est vide …
Si tu as tendance, comme moi, à vouloir tout gérer, tu vas finir la semaine sur les rotules.

Demande à ton conjoint de faire les courses de rentrée, à un ami de te dépanner d’un protège-cahier orange ou d’un cahier 24×32 petits carreaux sans spirale.
Propose à ton ado d’aller choisir et acheter les pizzas du dîner au supermarché du coin.

Ne gère pas tout !

 

Avoir confiance et lâcher prise

Aie confiance en toi et surtout, en ton ado.
Tout va bien se passer, et d’ailleurs, c’est en montrant ta confiance à ton ado que tu le responsabiliseras.
Oui, cela peut paraître difficile, mais une fois qu’on l’a fait, on en tire une grande satisfaction 😉

J’ai demandé à mon fils de passer à l’infirmerie du collège le jeudi matin pour récupérer les papiers de renouvellement de son PAI (Projet d’Accueil Individualisé).
Quand je les lui ai demandés le jeudi soir, il avait oublié 😉
Au lieu de décider de m’en charger, je lui ai proposé de trouver lui-même un moyen de s’en rappeler pour le lendemain matin … Il a décidé de mettre un post-it dans son cahier de français, et cela a fonctionné.

L’an dernier, j’avais proposé une astuce à ma famille pour positiver la rentrée. Mes enfants avaient aimé l’idée mais pas la formulation. Ils n’aimaient pas remplir le tableau.
J’ai lâché prise, et je ne m’en formalise plus, car c’est en agissant, en poursuivant les activités initiées pendant l’été, que je leur montre l’exemple.

 

Rire et se réjouir

Rien de mieux que des petits (ou grands) moments de détente, malgré les emplois du temps chargés.
Une soirée pizza et «  Cinéma à la maison  » pour fêter le week-end par exemple.
J’ai même fait un petit stage «  canapé – rigolade  » dans l’après-midi.

J’ai un peu perdu mon calme samedi matin, mais je me suis réjouie de le retrouver en changeant mes habitudes 😉
Je me réjouis aussi de ce que j’ai accompli au cours de l’année écoulée, des difficultés que j’ai surmontées, et des belles expériences qui m’attendent.
Notamment, continuer d’élargir ma passion de la musique à la pratique de la guitare basse 😉

Voilà pour cette rentrée, j’espère que cet article t’aidera à bien la vivre, et n’hésite pas à partager tes astuces ou expériences dans les commentaires 😉

Crédits photographiques : Stefan Schweihofer

 

 

 

 

Partages

Pin It on Pinterest

Partages